samedi 18 avril 2015

Festival Livres et Musiques de Deauville





 Le samedi 09 mai 2015 à 16h30 - Villa Le Cercle

Lettres aux amis d'Emily Dickinson

Rêve américain

Lecture par Judith Henry, accompagnée du Duo Aedelounia (piano et soprano)

 

« Plus qu'aucune autre correspondance, peut-être, celle de Emily Dickinson est une œuvre de création, un terrain littéraire ou dramatique où le poète est à la recherche d'un moi à la fois réel et fictif, plus authentique que le moi perçu par la société. Un dialogue entre soi et soi, devant un tiers privilégié. » C’est ainsi que Claire Malroux, traductrice, décrit la richesse de la correspondance d’Emily Dickinson, l’une des plus grandes poétesses américaines. Bien qu’ayant été un auteur prolifique, moins d’une douzaine de ses presque mille huit cents poèmes ont été publiés de son vivant. Elle écrivait au sujet de ses habitudes épistolaires : « Une lettre me donne toujours l’impression de l’immortalité parce qu’elle est l’esprit seul sans ami corporel. » Un hommage à cette « impression d’immortalité » par Judith Henry que l’on a pu voir récemment dans Les Vacances du Petit Nicolas.


En partenariat avec le Conservatoire National de Musique et de Danse de Paris.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire